J'ai testé la monodiète de 3 jours



J'avais écrit cet article à la rentrée mais je n'avais pas eu le temps de le fignoler et de le publier. Même si j'ai fait une cure de raisin et que ce n'est plus du tout la saison, je me suis quand même dit que cela pourrait être intéressant d'avoir mon retour sur cette expérience et surtout en cette période de l'année qui rime souvent avec excès. Si vous souhaitez vous lancer à vous de vous adapter aux fruits de saisons.

---

La rentrée est sans doute ma période préférée de l'année. Je crois avoir gardé mon esprit d'écolière puisque pour moi, la nouvelle année scolaire est souvent synonyme de renouveau. Une fois de plus je n'y ai pas échappé cette année. Avec ce blog, j'ai entrepris un -gros- travail sur moi même, en cherchant, en testant et en me renseignant sur toutes les choses qui pourraient améliorer mon quotidien, ma santé et mon bien-être dans un seul but, "devenir la meilleure version de moi-même" - ouais j'ai un peu piqué le slogan d'une certaine fitgirl.
Dans cette quête, je me suis intéressée à plusieurs choses, le sport à travers notamment le running, le yoga mais aussi le minimalisme, l'alimentation et parfois même la spiritualité.

Ainsi dans plusieurs de mes lectures il y avait un concept qui revenait régulièrement, celui du jeûne.

Quels sont les bienfaits et les effets sur notre corps?


Le jeûne n'est pas -seulement- un effet de mode soudain que l'on pratique avant l'été  en se disant "je vais perdre 3kg pour être bonnasse en maillot de bain" ou en janvier pour bien démarrer ses bonnes résolutions, mais bien une pratique dans de nombreuses cultures et religions du monde.

D'un point de vue spirituel, le jeûne serait entre autres un moyen de purifier son âme ou d'obtenir la rédemption. Dans certaines cultures et religion comme le bouddhisme, on associe le jeûne à la méditation. Jeûner permettrait ainsi de prouver ses croyances, de se recentrer sur soi et de devenir en quelque sorte plus humble.

Chaque jour notre corps est volontairement ou non agressé qu'il s'agisse du tabac, de l'alcool, des additifs alimentaires, des excès d'une alimentation déséquilibrée... D'un point de vue médical donc, le jeûne permettrait de moins prendre de médicaments grace à notre système d'autorégulation du corps et permettrait de mieux gérer ces agressions.

Lorsque l'on cherche la définition du verbe jeûner sur Google voici ce que nous pouvons trouver: "privation partielle ou totale, forcée ou non, de toute alimentation pendant un certain temps".
Déjà au travers de cette définition, nous avons de quoi avoir peur.

Alors pourquoi s'intéresser au jeûne? et pourquoi pratiquer une monodiète?


À cause de nos modes de vie et surtout notre alimentation trop riche, notre corps stocke les calories et n'arrive pas à les bruler. Si on rajoute à cela le manque d'activité physique régulière, nous exposons notre corps à de nombreux dégâts. Risques cardio-vasculaires, surpoids ou petits maux dont je suis sujette comme beaucoup; l'impression d'avoir un corps fatigué et encrassé.

La monodiète est donc un moyen judicieux et simple pour remettre les compteurs à zéro, renouveler nos cellules et éliminer toutes les toxines et excès. C'est dans cette idée-là que j'ai décidé de me lancer dans une monodiète de 3 jours.


Mon expérience

J'ai fait une cure de 3 jours à la rentrée comme je vous l'ai dit en début d'article. A ce moment là, j'avais choisi de ne manger que du raisin mais vous pouvez la faire avec des pommes. En plus ça permet de varier un peu plus si vous vous faites des compotes (sans sucres ajoutés et faites maison évidemment) et nan les tartes aux pommes ça ne compte pas!

Le premier jour est plutôt facile à tenir, vous êtes à fond et comme souvent l'attrait pour la nouveauté fait bien son truc. Personnellement, je n'ai pas été mal le premier jour, j'ai continué ma vie normalement d'autant que j'étais en vacances donc je pouvais gérer ma cure comme je voulais.

J'ai bien vécu le deuxième jour également mais je dois répondre aux questions qu'on me pose sur le pourquoi du comment de ce jeûne. "Mais tu n'as pas besoin de perdre du poids", "tu vas avoir des carences", à vous de bien préparer votre discours. De mon côté, je ne le faisais pas pour perdre du poids mais pour "me retrouver" et reprendre conscience de mon corps en général.

C'est le troisième jour que cela devient un peu plus difficile. J'ai eu mal à la tête et je me sens plutôt fatiguée - plus que je n'aurais du l'être en tout cas - mais c'est l'un des effets de la cure. Je mange beaucoup moins de raisins que les premiers jours, je sens que je sature. La journée se termine enfin, je reprendrais une alimentation normale dès le lendemain.

Le quatrième jour je reprends doucement une alimentation équilibrée. La monodiète est un peu une expérience que l'on peut avoir du mal à partager mais qui a des effets ultra positifs. Une fois terminée je me suis sentie en pleine forme et plutôt fière de moi d'avoir tenue ces 3 jours. 
Enfin après cette cure je réfléchis à jeuner une fois par semaine mais je ne m'y tiens pas. Personnellement, je pense que l'idéal est de pratiquer une monodiète à chaque saison.

Quelques conseils pour démarrer une monodiète:

  • N'oubliez pas de bien vous hydratez pendant la cure (eau, infusions etc...)  
  • Choisissez un fruit que vous aimez bien histoire que la monodiète ne soit pas une souffrance de 3 jours.
  • Reprenez progressivement une alimentation équilibrée.
  • Enfin, la monodiète n'est pas une cure pour perdre du poids, n'hésitez-pas à demander un avis médical avant de vous lancer.
  • Il est recommandé de ne pas faire de sport pendant votre cure à cause de la fatigue. Alors, écoutez votre corps.

♢♢♢

La monodiète est-elle quelque chose qui vous intéresse? Avez-vous déjà testé? En avez-vous ressenti les bienfaits?

Share:

0 comments

Le blog est plus vivant grâce à vous!
Je vous remercie pour vos petits mots ♥