id="fb-root">
>

Astuces pour économiser sans se priver

jeudi 29 septembre 2016


J'ai toujours été une "dépensière raisonnée", toujours à l'affut des bons plans et des affaires. Je me souviens ne jamais avoir dépensé beaucoup d'argent pour une fringue ou un sac, si ce n'est peut-être pour une paire de baskets et encore! 
Pourtant même si je dépense assez peu, je suis aujourd'hui persuadée que le mode de vie vers lequel j'aspire me fera économiser du temps mais aussi... et c'est bien là le sujet de l'article du jour: de l'argent!

Aujourd'hui je partage donc avec vous mes petites astuces pour faire des économies sans être frustré(e) ou passer pour un(e) radin(e) (enfin je crois!).

✖ VIE QUOTIDIENNE

Pour ne pas me répéter, je vous conseille de relire cet article. Il est clair qu'en faisant ces petits gestes quotidiens pour la planète, sur le long terme cela nous fera également économiser.

Plannifiez les menus et faites une liste de course. C'est une tache assez relou fastidieuse mais cela vous permet d'aller à l'essentiel. Surtout si vous êtes un(e) habitué(e) d'un magasin, cela va vous permettre de ne pas déambuler dans les rayons et de craquer pour des produits dont vous n'avez pas besoin.

Faites vos courses au marché. Les fruits et légumes sont moins chers (surtout si vous y allez quand les commerçants s'apprêtent à remballer) et en plus de cela vous ne serez pas envahit de divers emballages. 

Ne faites pas les courses le ventre vide et si possible sans les enfants! Je suis une maman faible qui craque dès que mon enfant fait ses yeux de merlan frit en me montrant une peluche " regarde Maman, comme elle est vraiiiment troop mignonne! Je serais la petite fille la plus heureuse du monde si je l'avais" -émoji pistolet sur la tête- 

Retirez l'argent dont vous avez besoin pour vos courses et autres. Se fixer un budget vous évitera d'une part les frais banquaires occasionnés par les paiements en carte, les retraits, les découverts etc... et d'autres part en prévoyant un budget vous ne dépensez que ce que vous avez!

Utilisez vos appareils électro-ménager pendant les heures creuses.



✖ LE SHOPPING

Limitez vos sorties shopping et fixez-vous un budget par mois. Sinon vous pouvez aussi dresser la liste de ce que vous avez besoin (comme je l'ai fait pour mon dressing). Cela vous permettra de voir ce que vous avez dans votre armoire et de vous rendre compte de vos réels besoins.

Achetez d'occasion. Préférez le vintage et les fripes! De plus en ce qui concerne les fringues, en achetant de cette façon c'est peu probable de retrouver telle ou telle pièce sur quelqu'un d'autre. 

Si vous souhaitez une nouvelle coupe de cheveux, renseignez-vous sur les écoles de coiffure de votre ville. Dans mon cas par exemple, je dépense habituellement 120€ pour la formule shampoing + soin + balayage ou mèches + coupe + brushing pour la même prestation, je paye environ 45€ en école.

Si vous adorez lire, préférez les versions numériques de vos magazines ou ouvrages préférés. Ces versions sont très souvent moins chères et SURTOUT vous évitez d'encombrer votre maison ET vous faites un geste pour notre planète. Sinon, achetez d'occasion.


✖ LES SORTIES

Pour limiter nos sorties cinéma qui coutent un rein, nous avons préféré prendre un abonnement à Netflix. On reste chez nous avec un plaid, sans être congelés par la clim et dérangés par les gens qui mangent du pop corn et font du bruit.

Évitez les sorties compulsives au fast food et autres. Cet argent que vous dépensez pour rien (c'est bon sur le moment puis on culpabilise ensuite) peut vous permettre de faire un bon resto une fois par mois avec votre amoureux ou une sortie au zoo en famille par exemple.

N'ayez pas peur de décliner une sortie car cela n'est pas dans votre budget ou que ce n'est tout simplement pas le moment.

Renseignez-vous sur les offres que propose votre CE. On n'y pense pas toujours et pourtant, cela nous permet de faire de vraies économies.

Profitez du co-voiturage et proposez vos services si vous prenez la voiture pour aller quelque part.

Réservez vos vacances sur Airbnb ou Wimdu. Cette alternative est plus économique tout en restant cool! 

✖ LES ENFANTS

Comme je le disais dans mon article précédent, préférez le fait maison plutôt que les biscuits et autres cochonneries industrielles. C'est bon, ça ne coute pas cher et surtout vous savez ce qu'il y a dedans!

Et si on s'inscrivait à la bibliothèque? Je me souviens que petite j'adorais ça. Ce service est pratique, économique et cela apprend aux enfants à prendre soin des affaires.

Habiller un enfant, cela peut couter très cher! Surtout si comme moi vous n'aimez pas acheter d'occasion (autant pour moi cela n'est pas un problème, pour ma fille je n'y arrive pas). La solution est donc de faire le plein pendant les soldes pour la saison à venir.


♦♦♦

Voilà! j'espère que toutes ces petites astuces vous aurons plu. N'hésitez-pas à partager les vôtres en commentaires!


Ces gestes que l'on peut faire pour notre planète

mercredi 28 septembre 2016



Aussi loin que je me souvienne, j'ai été élevé par une maman qui adorait faire la cuisine et recevoir même si cela lui prenait toujours beaucoup de temps. Nous avions également un potager où l'on faisait pousser des pommes de terre, des fraises, des salades... Également des tomates qu'on adorait manger en salade ou en tomates farcies. Elle avait aussi cette habitude de garder et transformer tous les restes. Hachis parmentier, tartes, quiches et autres pâtes... Il ne fallait rien jeter! 
Tout le monde dans ma famille avait la chance de posséder un jardin avec un potager. J'ai d'ailleurs ce souvenir de la cave de mon papy où étaient entreposées ses bouteilles de cidre qu'il fabriquait lui-même. Ma madeleine de Proust j'en suis certaine, c'était bien les galettes de blé noir accompagnées de ce cidre. Mon papa quant à lui a travaillé toute sa vie de ses mains, je l'ai toujours vu travailler dur pour gagner de quoi nous faire vivre. Pourtant alors que je connais l'importance de consommer local, j'ai quasiment toute ma vie fait mes courses au supermarché. 

Au fil des années et malgré avoir grandi en voyant mes parents faire, je n'ai pas "respecté" ces valeurs là. La vie étudiante en ville avec toutes ses tentations à proximité puis la facilité et les débuts de ma vie d'adulte m'ont conduites à devenir une hyper consommatrice en puissance: fast food, gaspillage et tutti quanti.

Puis quand j'ai commencé à désencombrer la maison j'ai été choqué de la quantité de sacs poubelles que j'ai du jeter. Comment avais-je pu acheter tout ça? garder ces choses qui ne me servent à rien? accepter telles ou telles choses? Ce qui me choque davantage, c'est que je n'ai aucune idée de ce que mes déchets deviennent une fois que je claque la porte de notre immeuble. Et c'est là où ça devient inquiétant car je me rends compte que je me suis mise des oeillères et surtout que je n'ai jamais pris vraiment le temps de m'intéresser à ces problèmes.

Aujourd'hui ayant conscience de tout ce gâchis, j'ai envie de revenir vers des valeurs plus saines afin de transmettre à ma famille une partie de ces rituels de mon enfance et de mettre en place de nouvelles habitudes beaucoup plus eco-friendly.

J'avais donc envie de dresser avec vous la liste (non exhaustive) de ces petites choses que l'on peut faire pour notre planète. Il y a des gestes qui sont encrés dans nos vies, pour d'autres nous n'y pensons pas forcément, mais qui sur la durée peuvent faire la différence (comme des économies de temps et d'argent).

  • Passer moins de temps sous la douche. Ne pas laisser couler l'eau quand on fait la vaisselle, se brosse les dents...
  • Remplacer le coton par des lingettes réutilisables.
  • Remplacer nos produits d'entretien beaucoup trop toxiques.
  • Remplacer nos produits de toilette par des produits plus respectueux et/ou des produits solides qui durent beaucoup plus longtemps comme le véritable Savon de Marseille.
  • Ne plus acheter de sacs plastiques et faire ses courses avec paniers et autres tote bags. 
  • Acheter en vrac.
  • Préférer des sacs en papiers, mais l'idéal est de pouvoir remplir nos propres bocaux. De plus en plus de boutiques proposent ces services.
  • Éteindre les lumières et les  autres appareils. Rappelez-vous cette phrase que toutes les mamans disent: "mais c'est Versailles ici!"
  • Utiliser les restes du frigo: en finir avec le gaspillage!
  • Ne plus accepter la publicité dans les boites aux lettres.
  • Arrêter d'acheter certains produits pour les faire soi-même: pains, gouters des enfants, boissons...
  • Arrêter de manger en dehors du lieu de travail: amener sa propre gamelle.
  • Arrêter d'acheter de manière compulsive.
  • Utiliser le moins possible la voiture. Préférer les déplacements à vélo ou en transports.
  • Ne pas surchauffer nos maisons en hiver.
  • Consommer local et de saison.
  • Faire le tri et recycler. Acheter d'occasion plutôt que neuf si possible.

✖ Pour aller plus loin:


Laëtitia a partagé le teaser de cette vidéo sur son groupe Facebook.
Coline fait partie de mes blogueuses préférées, si ce n'est pas déjà fait je vous invite à regarder ses vidéos sur ses astuces green, son cheminement vers le veganisme etc... 
- Je suis en train de lire le livre Zéro Déchet de Béa Johnson, je vous en parlerais dès que je l'aurais fini. Sinon pour vous faire une idée du mode de vie de la famille Johnson, j'ai retrouvé cet extrait de l'émission Les Maternelles, dont Béa était l'invitée.
- J'ai créé un tableau Pinterest qui regroupe des DIY et autres astuces Zéro Déchet.

Réduire le stress visuel dans la maison

vendredi 23 septembre 2016


Lorsque j'ai commencé à réfléchir à mon mode de vie rêvé (je vous en parlais ici), il y a plusieurs choses qui ont fait tilt dans ma liste. Tout d'abord j'étais une "victime" de ma maison. Parfois il m'arrive de me dire que je n'arrête pas de la journée, même lorsque je rentre du travail, je ne me pose pas souvent avant 22h dans le canapé, pourtant je n'ai pas l'impression de faire des choses exceptionnelles. L'autre point concernait mon intérieur, sa décoration et son encombrement. En effet, j'avais l'impression que tout ce qui m'entourait, me stressait.

Ce stress quotidien me poussait à ne jamais m'arrêter. En fait même quand la maison était rangée, j'avais toujours l'impression qu'il y avait du désordre. J'ai vite compris que mon stress était causé par les objets du quotidien, des objets décoratifs et autres que je pensais aimer.

j'ai donc pris un carnet et un crayon et j'ai commencé à dresser la liste de tout ce qui m'agaçait.
Le packaging des aliments, celui de mes produits ménagers ou cosmétiques. La couleur de mes meubles, les motifs de mes coussins, le rideau de douche... je devais changer tout cela.
J'ai donc continué mon tri et comme pour mon dressing, j'ai gardé toutes les choses que j'aimais réellement et je me suis rendue à l'évidence, la décoration que j'aimais il y a quelques mois ou années, ne correspondait plus à celle vers laquelle j'aspire aujourd'hui.


  • On se débarrasse des meubles en trop.

J'adore la décoration et ce que j'aime encore plus, c'est la customisation et le bricolage (mon idée du bricolage est tout de même assez limitée: accrocher des cadres aux murs, appliquer un vinyl sur une table...). Pourtant je me rends compte que mes lubies ne sont pas compatibles avec mon environnement actuel, bien trop petit pour stocker mes "projets DIY". 
En désencombrant certains meubles ne m'étaient plus utiles, d'autres ont été stocké en prévision de notre prochain déménagement.

On privilégie les meubles aux lignes simples, de couleurs neutres et fonctionnels. On évite le bois massif si nos plafonds ne sont pas très hauts, ils ont tendance à alourdir la pièce et à prendre la poussière. Puis nous avons de la chance, avec la tendance scandinave, on peut trouver des meubles à la fois beaux et pratiques.

  • On enlève les étiquettes de nos produits et on achète plus responsable.

On privilégie l'achat d'aliments en vrac (pâtes, céréales, cafés...), idem pour les fruits et légumes mais aussi la viande, les fromages... On préfère faire travailler un petit producteur ou commerçant de chez nous plutôt que les gros industriels.

On achète une carafe spéciale pour filtrer l'eau plutôt que des bouteilles d'eau. On préfère les contenants en verre plutôt que ceux en plastique.

On retire les étiquettes des produits si cela est possible. De mon côté, j'ai aussi décidé de finir tous mes produits achetés afin d'en acheter d'autres plus responsables et moins "marketés".

  • On créé une harmonie.

Ma vaisselle n'est pas rangée dans un placard mais dans une étagère en bois sans portes ni tiroirs. De ce fait même si cela est assez pratique, puisque tout est à porter de main, il vaut mieux que tout soit bien rangé. J'ai toujours adoré la vaisselle ancienne, les verres esprits baroques, les jolies tasses à motifs mais j'ai décidé de troquer ce genre de service pour des assiettes blanches, de formes et de tailles différentes. J'ai également privilégié des tasses plus sobres. Comme ça, dans mon étagère tout est à peu près uniformisé tout en me plaisant.

Dans la salle de bain, on peut aussi adapter cette astuce en préférant des draps de bain de la même couleur. On range aussi les produits, qu'on évite de collectionner! (En faisant mon tri j'ai du jeter une dizaine de flacons, tubes et autres bouteilles, que j'ai accumulé sans penser à la date de péremption.)

Les couleurs neutres (beige, gris...) ne sont pas forcément tristes ou monotones, au contraire! De plus, elles permettent d'être facilement rehaussées par des touches de couleurs un peu plus vives ou même par des motifs (mais pas trop!).

Les murs blancs quant à eux permettent d'agrandir l'espace et d'apporter de la lumière. Ce qui rend l'espace tout de suite plus apaisant.

  • Chaque chose à sa place. (Et on range dans les placards ce qui n'a pas besoin d'être vu)

Dans son livre La Magie du rangement, Marie Kondo voue un culte pour les boites à chaussures. Selon elle, nous n'avons pas besoin de dépenser tout notre argent dans des astuces et autres boites de magasins de bazar, les boites à chaussures sont pratiques, solides et de différentes tailles. Par contre je le reconnais, je ne suis pas adepte de cette méthode (on dira que "ça dépanne"), puisque je préfère les jolies boites transparentes ou même toutes simples couleur kraft.

  • On oublie les bibelots pour privilégier des objets qui donnent une vraie personnalité. 

Retenons que posséder moins, c'est alléger son esprit et son intérieur mais SURTOUT cela allège les taches ménagères. Des bibelots en moins, c'est du temps en plus pour vous! On préfère l'accumulation de plantes qui donnent un côté plus vivant et agréable à une pièce.

◆◆◆

Pour finir, voici quelques unes de mes dernières inspirations Pinterest. Ces intérieurs qui représentent bien pour moi l'idée "mon" minimalisme idéal. Loin de moi l'idée d'un intérieur "design" et froid, mais plutôt un intérieur cosy et simple, avec une touche de fantaisie.













La magie du rangement de Marie Kondo

vendredi 16 septembre 2016

Source: Pinterest


J'ai toujours aimé tout ce qui touche à l'organisation, au rangement et autres bonnes astuces du quotidien ce qui est assez paradoxal étant donné que je suis plutôt du genre à ne jamais savoir par où commencer ni comment m'y prendre.
Je me souviens qu'à l'école j'aimais savoir comment mes copines s'organisaient pour leurs révisions, plus tard je m'intéressais à leurs façons de tenir leur maison et lorsque j'étais étudiante à la fac j'adorais les cours de méthodologie où on nous apprenais comment ordonner nos idées, comment faire nos recherches puis comment rédiger nos textes. Même si cela peut paraître très "scolaire" j'ai toujours eu cette envie de trouver la bonne "méthodologie de vie" dans beaucoup de domaines. 

Alors forcément quand l'autre jour je suis tombée sur ce livre dont Glamour avait déjà vanté les mérites quelques mois plus tôt ma curiosité et l'espoir d'enfin en finir avec le bazar l'ont emportés.
Je lis "Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme." Ok, il ne m'en fallait pas plus pour me convaincre, je suis repartie avec et j'ai aussitôt commencé sa lecture.


✖ LA MÉTHODE KONMARI EN QUELQUES POINTS:


  • De quel mode de vie rêvons-nous?

Sur un papier notez votre mode de vie rêvé et demandez-vous pourquoi vous aspirez à ce mode de vie? Même si cela peut paraître assez lourd, j'ai trouvé ce questionnement assez intéressant. Pour ma part j'ai compris que ma manière de consommer (et donc d'accumuler les choses à la maison) était dû à mon stress et à mon envie de me rassurer. 
J'achète = cela me procure du plaisir sur le moment = je n'utilise pas cet objet = visuellement cela m'encombre = je suis stressée  .

  • On range tout en une seule fois. (si cela n'est pas possible alors on range par catégories et pas par pièce)

Avant j'étais du genre à ranger pièces par pièces. Or en utilisant cette méthode on ne fait que déplacer les objets d'une pièce à une autre et on ne se débarrasse jamais du problème. Marie Kondo explique que nous devons faire notre tri en une seule fois et si cela n'est pas possible on procède par catégories. On commence par exemple par les vêtements. Pour cela il faudra sortir TOUS nos vêtements (même ceux que l'on a oublié au fond d'un placard) afin de se rendre bien compte de tout ce que l'on possède et pour éviter l'effet rebond.

  • On trie et on jette!

Marie Kondo explique qu'il faut d'abord tout trier avant de procéder au rangement. Elle nous explique également quoi jeter et comment procéder. En quelques mots vous devez vous demander si tel ou tel objet vous "met en joie". Si c'est le cas alors vous pouvez le garder, sinon n'hésitez-pas à vous en séparer.

  • On donne une place précise à chaque objet, on apprend à plier nos vêtements et on en prend soin.

Tout au long du livre on apprend à ranger nos affaires dans des endroits précis, que cela permet d'éviter de s'éparpiller et de remettre du bazar. En ce qui concerne les méthodes de pliage, Marie Kondo prône le rangement à la vertical qui permet aux vêtements de respirer. Voilà pour les grandes lignes puisqu'elle nous parle également du rangement des chaussettes, sous-vêtements etc... Comme il n'y a pas d'images dans le livre, vous pouvez trouver facilement tout un tas de tutos sur Youtube à ce sujet. Pour ce qui est du pliage je ne suis pas totalement convaincue car je trouve que sa technique s'adapte au rangement dans une commode mais dans un placard ou une armoire, je reste adepte du rangement classique en pile.

✖ CE QUE J'EN AI PENSÉ?


Points positifs:

L'auteure nous raconte de façon précise sa méthode et comment bien l'appliquer. Parfois cela est assez redondant mais ça a le mérite d'être clair. Marie Kondo nous raconte aussi quelques anecdotes en rapport avec ses clients. J'ai parfois eu l'impression que c'était moi lorsqu'elle raconte que l'une de ses clientes avait fait un tri important puis avait tout stocké chez ses parents. 

J'ai aussi apprécié que Marie Kondo nous raconte comment elle en est arrivée à devenir une "prêtresse du rangement". Cela donne un côté beaucoup plus humain à son travail loin du côté machinal et robotique de sa personnalité auquel nous pourrions penser.

Points négatifs:

Marie Kondo entretient un lien particulier avec les objets qui l'entourent. À la lecture de certains passages il m'arrivait de penser qu'elle était un peu perchée notamment quand elle nous explique qu'il faut parler à nos vêtements, les caresser, les sentir et les remercier pour tout ce qu'ils nous ont apporté durant notre journée. Après, il ne faut pas oublier que l'auteure est japonaise et que cette façon de penser est normale alors que pour nous occidentaux cela est assez déroutant.

Autre point qui m'a marqué. Marie Kondo explique qu'il faut tout jeter, même au niveau des papiers notamment les fiches de paie! Alerte FATAL ERROR! On est d'accord, ne faites surtout pas ça!  

Je trouve aussi dommage que tout au long du livre Marie Kondo nous incite à jeter car selon elle si on donne par exemple nos affaires à quelqu'un de notre entourage, cela serait comme lui transmettre notre problème.

✖ ET APRÈS? CE QUE CELA M'A INSPIRÉ?


(Ici je vous parlerais seulement des mes impressions, je pense rédiger un autre article sur "la métamorphose de mon intérieur")

Évidemment lorsque j'ai commencé à lire le livre j'ai eu tout de suite envie de commencer mon tri. Or Marie Kondo explique qu'il faut d'abord lire la totalité de son livre avant de commencer.
J'ai donc lu le livre puis j'ai commencé le tri pendant un de mes jours de repos alors que j'étais seule à la maison (ce point est très important Marie Kondo raconte une anecdote assez drôle à ce sujet). 

Je me suis également rendue compte que la méthode que j'appliquais habituellement n'était pas du tout la bonne. À savoir: je range un peu tous les jours. Au final et c'est vrai qu'on s'en rend vraiment compte après coup mais cette technique déplace le problème et on en finit jamais avec le rangement. Cet effet rebond, Marie Kondo l'évoque dès les premières lignes de son ouvrage.

Même si par moment j'ai pensé que l'auteure "exagère" beaucoup sur le fait que nous devons parler à notre maison et à nos biens, j'ai compris qu'il était important de prendre soin de nos affaires pour les apprécier davantage.

À la suite de ma lecture, j'ai de plus en plus envie de m'intéresser au minimalisme. J'avais déjà lu "L'art de la simplicité" de Dominique Loreau qui m'avait apporté quelques clés, mais j'ai vraiment envie d'aller plus loin dans cette démarche.

Pour finir, je suis plus qu'emballée par la méthode KonMari. Même si je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'elle propose, son livre reste très motivant et m'a permis de me lancer dans ce gros ménage du printemps dans ma maison et pas que! 


Avez-vous lu ce livre? Est-ce que votre vie a changé depuis? Au contraire, avez-vous envie de tester cette méthode?

Comment rester inspiré au quotidien?

mercredi 14 septembre 2016


Rester motivé et inspiré au quotidien n'est pas toujours simple et il m'arrive souvent d'avoir des coups de mous qui durent plus ou moins longtemps. Aujourd'hui, j'avais envie de partager avec vous mes petites astuces pour me remotiver, ces petits trucs qui marchent plutôt bien sur moi pour me booster ou faire naître de nouvelles idées.

✖ Regarder des films, lire, écouter de la musique.

Dressez la liste des films que vous adorez. Peu importe le genre, le film doit vous rendre heureux et vous assurer de passer un bon moment.
Lire n'est pas une activité qui me procure énormément de plaisir  (j'ai souvent pensé que je perdais mon temps et j'ai toujours préféré suivre des films ou des séries me permettant de pouvoir faire autres choses en même temps) mais quand cela m'arrive je me sens toujours hyper bien et je ressens cette même sensation de satisfaction que lorsqu'on termine un projet. Vous voyez?

✖ Flâner sur Pinterest, lire des blogs inspirants. 

Chercher de nouvelles inspirations, créer de nouveaux tableaux... Pinterest est une source inépuisable d'inspirations où je pourrais passer des heures. La blogo regorge aussi de petits blogs très inspirants. Récemment j'ai découvert celui de Daisy dont j'adore l'écriture et l'univers très cool!

✖ Trier, jeter, ranger.

J'en ai déjà parlé ici et j'en parlerai un peu plus en détail dans d'autres posts mais le rangement à un pouvoir immédiat et permet de faire le vide tant dans notre maison que dans notre esprit. J'ai récemment lu "La magie du rangement" de Marie Kondo qui m'a pas mal inspiré et aidé à aborder une nouvelle manière de ranger, complètement à l'opposé de ce que je faisais (et pensais bien faire).

✖ Faire du sport.

Il m'arrive parfois d'avoir la flemme d'aller courir, le genre de flemme où je me dis que je me sens incapable de faire plus de 5km et encore ça me parait énorme! Et puis c'est souvent dans ces moments-là que je me dépasse totalement en faisant des sorties de 12 ou 14km.
Faire du sport n'est pas forcément une corvée. Rappelez-vous comment vous vous sentez à la fin de chaque séance!

✖ Sortir et s'entourer de belles personnes.

Même si parfois on aime bien rester à la maison, faire une balade, voir ses amis ou aller boire un verre en amoureux, c'est le moyen de se ressourcer et de se changer la tête. S'entourer de personnes bienveillantes c'est le meilleur moyen d'être heureux.

✖ Tenir un journal de gratitude.

Le principe; dans un carnet dresser la liste de tous les petits bonheurs qui vous arrivent au quotidien. Racontez une anecdote qui vous a fait sourire, notez la recette de ce plat que vous avez trouvé délicieux... L'idée est de chasser toutes les idées négatives.

✖ Faire le bilan de ce que l'on a déjà accompli

Quand j'ai l'impression que tout me semble compliqué ou que je n'arrive pas à avancer, je me souviens de tout ce que j'ai réalisé et du temps que cela m'a pris. Ça m'aide tout de suite à relativiser et je me dis que oui parfois ces difficultés ou objectifs semblent insurmontables ou trop ambitieux mais ce n'est pas impossible! 

Et vous, vous faites quoi pour rester inspiré au quotidien?

10 bonnes raisons d'aimer l'automne

samedi 10 septembre 2016


La fin de l'été rime beaucoup avec nostalgie et coup de blues. Les journées raccourcissent et la rentrée est là pour nous montrer que les vacances sont déjà loin. Mais on ne va pas se laisser abattre et je partage avec vous mes 10 bonnes raisons d'aimer l'automne.


  1. On peut préparer Halloween! J'ai toujours adoré cette période et l'ambiance même si Halloween n'est pas du tout encré dans notre culture, c'est une bonne raison pour moi de faire la fête avec mes amis ou de passer la soirée à regarder des films d'horreurs en mangeant des cochonneries sans culpabiliser.
  2. C'est la bonne période pour commencer les premières journées cocooning et ça tombe bien car c'est aussi la rentrée des séries! (j'ai commencé Stranger Things et ça promet de chouettes soirées.)
  3. On peut encore profiter des balades et des derniers verres en terrasse puisqu'il ne fait pas encore trop froid.
  4. On peut enfin ressortir sa garde-robe d'hiver. 
  5. On gagne une heure de sommeil. Et ça franchement je pouvais la mettre en n°1 mais j'aime deux fois plus les bonbons.
  6. Une fois Halloween passé, on peut déjà commencer à préparer Noël!
  7. On peut aller courir sans souffrir de la canicule.
  8. On peut dormir sans se soucier de la chaleur et ... des moustiques!
  9. On peut ressortir nos rouges à lèvres et vernis à ongles foncés sans avoir l'air d'une gothique.
  10. C'est la meilleure période pour entreprendre de nouveaux projets ou se fixer de nouveaux objectifs.

Et vous, quelles sont vos bonnes raisons d'aimer l'automne?

Épurer sa garde-robe: vers un dressing idéal

jeudi 1 septembre 2016


Cette année, j'ai eu l'envie de prendre un nouveau départ dans ma vie. Un déménagement en prévision était pour moi l'occasion de faire un gros tri dans la maison et de me débarrasser de tout ce qui me "parasitait". Après avoir fait le tri dans tous les recoins de l'appartement, il était temps de m'occuper de ma penderie.
S’il m’arrive d’acheter quelques pièces des enseignes de fast-shopping, j’ai souvent tendance à préférer le vintage ou à dépenser très peu, ce qui finalement m'aide à freiner un peu mes pulsions shopping! Cependant je n'arrive pas à me défaire de ma lubie pour les chaussures, que je continue encore de collectionner.

Aujourd'hui, j'avais envie de partager avec vous mes astuces pour se lancer dans ce qui s'apparente à une corvée (et qui pourtant nous renseigne énormément sur notre personnalité!) et de dresser la liste de mon dressing idéal.



✖ Trier le linge 

On s'équipe d’une panière pour le linge sale, un sac pour les vêtements à donner et d’un lit fait pour pouvoir étaler et trier les vêtements. On garde les pièces que l'on adore, celles que l'on porte le plus souvent et qui correspondent à notre style. Si vous mettez de côté une pièce et que vous vous rendez compte six mois après que vous ne la portez toujours pas, n’hésitez-plus à vous en débarrasser!

✖ Apprendre à se connaître 

Ne gardez plus des pièces que vous adorez mais dont la couleur ne sied pas à votre teint. Ne gardez pas d’imprimés rayés si vous êtes persuadées que cela vous grossit. Même si certains vêtements sont très beaux sur cintres (ou juste instagramable!), malheureusement ils vous encombreront petit à petit !

✖ Se fixer un budget et un rythme d’achat

Il va de soit que si on fait du shopping tous les samedis notre armoire risque de crouler sous les vêtements. Se fixer un budget permet de limiter les achats compulsifs et d’acheter de façon plus qualitative. Certaines personnes peuvent dépenser 150€ pour un pull en cashmere tandis que pour certaines cela paraît inconcevable. Pourtant nous pouvons craquer facilement pour 3 ou 4 pulls à 30€ chez Zara chaque saison, ce qui reviendrait finalement au même budget. Cependant on peut aujourd’hui trouver de belles pièces abordables et de qualités dans les grandes enseignes du prêt-à-porter.

✖ Penser associations

Selon moi, le dressing idéal doit se composer de pièces qui peuvent toutes (ou presque) s'associer entre elles. Le tee-shirt blanc est un classique qui peut s'associer avec toutes sortes de bas, idem pour la chemise en jean que l'on peut porter en total look denim ou avec du cuir. À vous ensuite de définir vos associations et looks qui vous correspondent.

✖ Miser sur les accessoires

Les accessoires peuvent apporter une touche en plus à un look simple ou minimaliste. Une pochette patchwork à breloques donnera un côté bohème à une blouse blanche portée avec un short en jean. Tandis qu'un petit sac chainette matelassé donnera un côté plus chic. 
Le plus des accessoires c'est qu'ils ne coutent pas forcément chers et on peut les renouveler vraiment plus souvent.

LA LISTE DE MA GARDE-ROBE IDÉALE

Les hauts:
  •      une série de tshirts basiques en lin ou coton, col V et/ou rond (un blanc, un noir et un gris)- par exemple les basiques de chez Zara ou Cos – légèrement « loose ».
  •        une marinière
  •        un débardeur à fines bretelles effet lingerie
  •        une chemise blanche
  •        une chemise en jean
  •        une chemise à carreaux
  •        une blouse blanche bohème
  •     un t-shirt "vintage" tête de loup/aigle ou groupe de rock
       Les bas:
  •       un skinny brut
  •        un skinny noir
  •        un pantalon coupe « mom fit » en jean clair (type 501)
  •        un short en jean taille haute, pas trop court et un peu effiloché
  •        un short en cuir
  •        une jupe crayon en cuir
  •     une jupe en jean clair
       Les vestes et pulls:
  •        une veste en jean clair
  •     un percfecto en cuir noir
  •     un pull en cashmere noir
  •        un sweat en molleton gris
  •     un manteau mi-long gris chiné coupe boyfriend
  •     un manteau imprimé léopard
      Les robes:
  •        une petite robe noire
  •        une robe blanche vaporeuse et bohème
  •     une petite robe fluide en jean    
       Les chaussures:       
  •     une paire de baskets indémodables
  •        une paire de boots basses à bouts pointues
  •        une paire de derbies en cuir noires ou marrons
  •        une paire d’espadrilles compensées
  •        des mocassins Minnetonka
◆◆◆


Avez-vous un dressing idéal en tête? Ou au contraire vous êtes plutôt des inconditionnelles du shopping?

© The Weekly Planner . Design by Fearne .