id="fb-root">
>

Digital detox - vive le slow web!

dimanche 28 août 2016


Même si ce blog est tout neuf, je suis depuis longtemps de nombreux blogs et je me suis moi-même déjà essayée plusieurs fois à la rédaction d'un blog, sans jamais vraiment y aller jusqu'au bout. Après avoir passées des heures sur les réseaux sociaux à partager, à échanger, à dénicher des bons plans, à flairer les jolis blogs... et puis un jour ça a été le burn out.

Petit à petit les blogs ne m'ont plus vraiment intéressés,  j'avais fait une overdose. Trop de blogs, trop de sujets, trop de billets similaires... c'est comme si tout ce qui m'intéressait auparavant, c'était perdu dans les internets. Je devenais petit à petit une consommatrice de masse, scrolant les pages, allant de blogs en blogs sans en lire vraiment le contenu. Malgré un réel besoin de fraicheur, de spontanéité, j'ai continué à lire ceux dont j'appréciais le contenu ou l'auteur, faisant de ce moment de lecture quelque chose de beaucoup plus agréable, comme au début. 

J'ai eu un peu ce même problème avec Instagram, sauf que là j'étais confrontée tous les jours à ces images. Pendant longtemps l'application a été mon réseau social préféré puis au fur et à mesure du temps, je me suis rendue compte que d'une part je passais des heures sur mon fil (à ne rien faire de productif donc!) et d'autres part je ressentais par moment comme de la tristesse.
Je n'ai jamais été envieuse ou jalouse, mais Instagram, avec ces jolies images, ces beaux feeds de certaines me renvoyait en pleine face "toi tes photos sont nulles, tu n'as rien de cette vie-là" et j'en passe! En plus de cela, il m'arrivait même de culpabiliser en tant que maman en voyant les photos de famille ou d'enfants d'autres blogueuses/ instagrammeuses. Et là, oui cela va loin!

Et puis un jour j'en ai eu assez de me prendre la tête et j'ai décidé de prendre un nouveau départ. J'ai supprimé mon compte twitter car je n'en trouvais plus l'utilité, j'ai fait le tri dans ma liste d'amis sur Facebook jusqu'à le supprimer et j'ai fait de même avec mon compte Instagram. Je n'ai pas non plus un téléphone dernière technologie (je suis un peu de la vieille école, mon téléphone tant que je peux téléphoner, écrire des sms et aller sur internet cela me suffit) ce qui me permet de ne pas pouvoir télécharger des tas d'applications.

Vous me direz, ce n'est pas un peu radical?

Et vous avez raison. Cependant je n'ai pas fait cela du jour au lendemain et j'avais bien réfléchi au pour et au contre. En dressant la liste et en faisant le bilan sur ma vie actuelle, je n'avais pas besoin de m'assommer l'esprit de toutes ces images. Ma vie de famille, mon couple, mon travail et mes petits bonheurs me suffisaient. Aujourd'hui, même si je suis encore connectée et que je me lance dans l'aventure de ce blog, j'apprécie davantage ces moments où je vais surfer sur internet (on notera l'expression so 2000's). En somme c'était un peu comme une remise à zéro.

Alors si vous aussi vous souhaitez vous déconnecter de votre smartphone, tablette et ordinateur voici quelques trucs que j'ai pu tester pour limiter ma "consommation".

✖ Le déclic!

Que vous ayez les mêmes motivations que moi ou que vous souhaitez juste décrocher de vos écrans, l'important est de vous lancer car VOUS en avez envie. De mon côté, c'était presque devenu un besoin vital de m'éloigner des écrans. En soit, je pourrais dire qu'une digitale détox, c'est un peu comme entamer un régime ou un programme de sport. 

✖ On supprime les applications dont on ne se sert plus.

Pour ma part cela a été Twitter puis Snapchat. Pour la seconde, même si je trouvais l'idée plutôt fun, je me suis rendue compte que je perdais beaucoup trop de temps sur ce réseau et que cela ne m'apportait rien du tout, si ce n'est d'accroître un peu plus mon "voyeurisme".

✖ On s'achète une montre!

Je suis sure que je ne suis pas la seule à avoir plus d'une fois regardé l'heure sur mon téléphone et m'être ensuite retrouvée par l'opération du saint esprit à checker le feed de Noholita ou Caroline Receveur. 

✖ On s'achète un réveil.

Cela va de soit avec mon conseil précédent. Mais, cela va être mon prochain challenge. Même si je mets chaque soir mon téléphone en mode avion, j'avoue que dès que mon réveil sonne je regarde toutes mes notifications, mon feed Facebook, mes mails etc... et je perds au moins 5 minutes le matin.

✖ On désactive toutes les notifications (du moins celles dont on peut se passer!)

Ce conseil est valable par exemple pour Pinterest ou Instagram. Ce n'est clairement pas nécessaire de recevoir une notification dès qu'une personne like notre photo. Quant aux notifications Pinterest personnellement je n'en trouve vraiment pas l'intérêt.

✖ Le soir, on s'endort sans écran.

La lumière des écrans excite le cerveau et est la cause de nombreux autres dérèglements tels que les insomnies, problèmes de mémoire etc... 

✖ Souvenez-vous du temps que vous perdez et des choses que vous pourriez faire en étant moins connectées.

Lire un livre, regarder une série ou un film (et suivre vraiment! Pas en ayant un oeil sur la télé et un autre sur votre téléphone, hein! ), coudre, bricoler, faire la cuisine etc... 
Rappelez-vous qu'être moins connectée, c'est être plus productive.

Enfin, vous l'aurez compris, le but de cette "digital detox" n'est pas de me couper entièrement de tout ce qui touche au numérique et au web, mais plutôt d'avoir une approche plus ciblée et qualitative, en somme, un peu comme je le souhaite pour ma garde robe (mais cela sera le sujet d'un prochain article!).


2 commentaires

  1. Tu a donné envie de m'y mettre moi aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien raison et je te trouve ta méthode assez soft et donc plus facilement applicable :)
    Je passe beaucoup de temps sur mon téléphone depuis que je suis sans emploi, je m'abonne à plein de gens sur Instagram alors que je vois bien que je perds beaucoup de temps plusieurs fois dans la journée...

    L'an dernier j'avais fait le choix de ne pas avoir de wifi chez moi : je vivais au rythme du boulot, et le week-end quand je rentrais chez mes parents je passais tout mon temps à rattraper tout ce que je n'avais pas pu voir ou lire sur le net durant la semaine. C'était contre-productif comme méthode, mais ça m'a tout de même appris à faire le tri dans les blogs, je me suis désabonnée de nombreuses pages sur Facebook, et j'ai appris à mieux cerner les articles que j'avais vraiment envie de lire, et pas ceux que je lisais parce que je m'ennuie ou par une sorte de TOC qui me fait lire absolument tous les articles d'une blogueuse.

    Je vais certainement suivre tes conseils :)

    RépondreSupprimer

Le blog est plus vivant grâce à vous!
Je vous remercie pour vos petits mots ♥

© The Weekly Planner . Design by Fearne .