id="fb-root">
>

Slider

Deux looks printaniers avec des boots

dimanche 14 mai 2017


Bonjour!

Aujourd'hui j'avais envie de publier un nouvel article qui change de ceux que je publie d'habitude. Je vous présente deux looks ultra simples avec pour pièce commune: mes bottines motarde.
Cette paire de bottes fait partie de mon "dressing idéal" car elles vont - selon moi- aussi bien avec une robe un peu bohème, un short en jean ou bien avec un pantalon en simili, un jean skinny... C'est aussi une paire que j'adore porter aussi bien en hiver qu'au printemps comme l'illustrent ces photos.

Voici deux tenues que j'ai photographié lors de mon week-end dans ma famille à Mimizan. Pour le premier look je porte une robe en jean Bershka (que j'ai un peu froissée dans ma valise...) et un petit sac porté à l'épaule. Je peux aussi bien compléter cette tenue par un perfecto ou une veste en maille doudou.

Robe et sac - Bershka / Chaussures - Stradivarius





Pour le second look, je porte un jean taille haute Lee Cooper déniché chez Emmaus que j'ai transformé en short ainsi qu'une chemise fleurie vintage, également dénichée chez Emmaus.

Je vous donnais d'ailleurs mes conseils pour dénicher des pièces vintage ou de seconde main dans cet article.

Short vintage Lee Cooper / Chemisier vintage / Sac - Bershka / Ceinture - H&M / Bottines - Stradivarius






J'espère que ce nouvel article vous aura plu. Si c'est le cas, j'essaierai de vous proposer des looks plus souvent, toujours dans cette idée que l'on peut moins dépenser, (presque) tout transformer et se créer de nombreux looks avec seulement quelques pièces choisies en fonction de nos gouts.

Astuces pour une maison (toujours) bien rangée

mercredi 10 mai 2017

méthode konmari


Notre appartement est sans aucun doute mon endroit préféré, si bien que lorsque j'ai des jours de repos je peux rester enfermer chez moi à cocooner, comme aujourd'hui d'ailleurs. Mais voilà avoir une maison propre et rangée c'est un peu toute une organisation. Aujourd'hui, je partage avec vous quelques astuces pour ne plus se sentir débordée.


  • Ranger au fur et à mesure / chaque chose à leur place. C'est sans doute le point principal. C'est vrai que le soir après une longue journée on peut avoir envie de se faire un plateau télé et de le laisser trainer toute la soirée sur la table. Maintenant dès qu'on sort quelque chose on le range une fois qu'on ne s'en sert plus. Cela est valable pour toutes les autres pièces, par exemple si je coiffe ma fille dans le salon le matin, on range aussitôt la brosse dans la salle de bain ou dans sa boite (je vous parlerais de cette astuce qu'on a mis en place toutes les deux pour que Rose apprenne à ranger un peu ses affaires.)

  • Utiliser la technique du sac/carton à désencombrement. Je vous en parlais dans cet article. Cette astuce est vraiment super pour désencombrer toute l'année sans avoir à prendre une journée pour faire le tri. 

  • Jeter/donner les choses qui vous encombrent et vous stressent. Depuis que j'ai découvert le minimalisme et les ouvrages de Marie Kondo ou encore Béa Johnson, j'ai vraiment réussi à me détacher des objets. Même si c'est quelque chose que l'on m'a offert ou qui a une valeur "sentimentale", si cet objet m'agace, ne m'est plus utile ou s'il est cassé, je ne réfléchis plus et je le jette sans culpabiliser.

  • Acheter une panière à linge plus petite. Le linge est sans doute le truc où j'ai eu le plus de mal à trouver une organisation. soit je lavais au fur et à mesure et j'avais toujours le séchoir qui trainait dans une pièce et cela m'exaspérait.  Soit je lavais tout d'une traite et je passais mon dimanche à ne faire qu'étendre et ranger. Aujourd'hui, j'ai laissé tomber ma panière à linge trop grande et j'ai préféré choisir un panier qui contient pile la quantité de vêtements qui rentre dans une machine. Comme ça dès que ma panière est pleine, si les couleurs ne sont pas trop mélangées je peux faire tourner une machine.

  • Se fixer des routines de ménage. Comme pour votre maquillage, on prend quelques habitudes tous les jours en fonction de notre parcours et de nos actions dans la maison. Par exemple:

   TOUS LES JOURS   

  • Faire le lit. 
  • Aérer la maison.
  • Préparer son petit déjeuner et le ranger (nettoyer la table, le plan de travail, mettre les couverts au lave-vaisselle...)
  • Se doucher: on met sa serviette à sécher. Si on se sèche les cheveux on range tout une fois terminé, idem pour le maquillage.
  • Une fois que l'on rentre du travail on range son sac, sa veste et ses clés dans l'entrée.
  • etc... Prenez le temps un jour d'écrire tout ce que vous faites dans une journée afin de mieux évaluer votre routine et ne pas perdre du temps.
NB: Marie Kondo explique tous ces petits rituels dans son livre la Magie du rangement. Je trouve cependant qu'elle est très "carrée" et j'utilise sa méthodologie de manière plus souple.

  • L'organisation est un travail d'équipe! Cela fonctionne surtout si vous vivez en couple avec ou sans enfant. Il n'y a rien de plus énervant que d'avoir l'impression de s'user à la maison "pour rien". Ne faites pas tout toute seule et mettez les autres membres de la famille à contribution. Ma fille a le pouvoir de sortir tous ses Playmobil et de les étaler dans toute sa chambre en dix minutes top chrono. Alors il a fallut trouver moult astuces pour lui apprendre à ranger et éviter que notre appartement se transforme en maison à pièges comme dans Home Alone.

  • Google agenda: pour une piqûre de rappel. Comme pour mon réveil, j'ai programmé plusieurs taches sur mon agenda google selon mes créneaux horaires et je reçois une notification quand je dois les effectuer. Ça parait très "scolaire" mais au début cela m'aidait énormément dans mon organisation. 

♢♢♢

Et vous quelles sont vos astuces pour avoir toujours une maison bien rangée? Partagez-les dans les commentaires!

Retrouvez-moi sur Instagram! (@theweeklyplanner)

Tableau de vision et challenges du mois de mai

dimanche 30 avril 2017

Je vous avais déjà parlé de mon tableau de vision dans un précédent article. Celui est toujours sur mon téléphone ainsi que sur mon ordinateur mais je voulais pousser ma démarche un petit peu plus loin. Je vous explique
Hélo me disait dans les commentaires que son tableau de vision était son compte Pinterest et j'avoue que même si je n'y avais pas pensé Pinterest qui est vraiment un super réseau pour se motiver et s'inspirer et en quelque sorte notre tableau de vision à tous (d'ailleurs Anne-So en parle également dans son livre Manifeste pour une maison rangée).

Du coup, j'avais envie de partager avec vous tous les mois un nouveau tableau de vision sur le blog (inspirations de couleurs, de "mood", mode etc...), ainsi que des challenges à entreprendre histoire de se motiver un peu plus en lien avec ces fameux tableaux. 

Le but n'est pas de faire une liste de résolutions comme on peut le faire tous les ans le 1er janvier mais de se lancer des défis comme j'ai pu le faire pour le Coca. D'ailleurs si cela vous dit de me suivre et de vous lancer également dans ce défi, n'hésitez-pas à me le dire dans les commentaires!



   CHALLENGES DU MOIS DE MAI   


   ÊTRE PLUS PRÉSENTE SUR LE BLOG   


Ce blog même si le design ne me plait pas vraiment pour l'instant ou s'il y a encore quelques petits couacs est un "endroit" où j'aime beaucoup aller. Écrire, réfléchir à des articles... j'adore vraiment cela mais je me rends compte que je blogue souvent par phase.
Parfois je me dis aussi que ce que je fais n'est pas utile surtout quand on voit la quantité de blogs existants aujourd'hui puis des commentaires que je reçois de vous ou de mes proches me motivent et me poussent à me remettre à écrire. Bref, j'aimerais vraiment "développer" le blog sur quelques sujets et expériences mais pour cela il faut que je poste plus souvent et non pas deux fois par mois!


   COURIR 50KM   


Je cours toutes les semaines mais je suis assez mauvaise élève dans ma pratique. Un coup je vais y aller trois fois par semaine une autre fois je vais y aller qu'une seule fois, un autre jour je vais faire une sortie de 11km puis ne même pas dépasser les 6km la fois d'après.
Bref, ce n'est pas très régulier et je trouve cela assez dommage car du coup j'ai l'impression à la fois de ne pas progresser et également que cela n'a pas vraiment d'effet sur mon corps (je souhaite m'affiner et me tonifier).
En me lançant ce premier défi running qui n'est pas vraiment foufou (même pas 13km par semaine c'est plus que jouable), le but est donc de mieux organiser mes sorties et de progresser.

♢♢♢

Vous lancez-vous des défis régulièrement? Quelles sont vos astuces pour y parvenir?

N'hésitez-pas à me rejoindre sur Instagram (@theweeklyplanner) pour suivre mes défis (et pourquoi pas y participer!).

Petit guide de survie anti burn out

mercredi 26 avril 2017

astuces et conseils pour sortir d'une dépression


Aujourd'hui, en plus de ma fille, je vis aux côtés de l'être le plus génial du monde, celui qui m'a aidé à enlever les peaux de saucisson que j'avais sur les yeux.

Il y a deux ans, j'étais un peu perdue, j'avais connu une année compliquée, je n'avais pas d'appartement et je venais de trouver un petit boulot. Ce travail je le voulais, il y a deux ans j'aimais ça, la mode, les fringues. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour avoir un cdi et je l'ai eu au bout d'un mois.
Je n'avais toujours pas d'appartement, toutes mes économies partaient dans un airbnb que je louais pour pouvoir aller au travail. Je commençais vraiment à ne plus y croire. Je passais mes journées de repos à faire la tournée des agences, à téléphoner, à visiter. Je me disais que je n'allais jamais plus pouvoir retrouver une vie normale avec ma fille.

Après avoir connue l'euphorie du cdi je re-broyais du noir à cause de cet appartement. Un soir mon amoureux m'a dit que je finirais par trouver, que si je continuais encore et encore de chercher, de ne pas baisser les bras je trouverais.
Le lendemain, je trouvais un appartement et j'emménageais une semaine après. Je me souviens avoir dormi sur un matelas pendant une semaine, puis sur un bout de mon canapé pendant une autre parce que je n'arrivais pas à le construire, mon petit sac et mes affaires de toilette à côté. RIEN d'autre.

Tout ça pourrait vraiment tirer vers le pathos et c'est ce que je croyais aussi. Pourtant quand on en parle aujourd'hui, de ce temps qui me parait si lointain et révolu, mon amoureux me dit que je peux être fière de moi et de ce que j'ai réussi à construire.

Ça a pris le temps qu'il a fallut pour trouver un équilibre, j'ai finalement pas le job de mes rêves non plus et je sais que pendant ce temps de galère je n'ai pas été une maman exemplaire mais je n'ai pas laissé tomber alors que j'aurais pu au moins dix fois.

♢♢♢

Ainsi, parfois par choix, par "obligation" ou parce que "c'est la vie", il y a des moments où tout semble aller mal, boulot, vie amoureuse, famille... Je vous propose aujourd'hui mon petit guide de survie anti burn out.

   NE PAS RESTER ISOLÉE   


Quand on a des soucis on pense surtout qu'il ne faut pas embêter les autres avec car nous avons tous notre lot de tracas quotidien. Tout garder pour soi c'est s'isoler un peu plus et s'enfoncer dans un certain mal être. A contrario, ressasser et en parler tout le temps n'est pas une solution pour avancer (et en plus c'est lourdingue pour votre entourage qui demande qu'une seule chose: que la situation évolue!)

   DEMANDER DE L'AIDE   


Pendant mes années "traversée du désert", j'ai compris qu'il ne fallait pas avoir honte de demander de l'aide à des personnes compétentes et faites pour répondre à toutes mes questions de mamans, de femmes. Qu'il s'agisse d'un médecin, d'un conseiller, d'un avocat ou d'une assistante sociale. Ces personnes sont là pour ça et non pour nous/vous juger. 

Si vous ne savez pas vers qui vous tourner, renseignez-vous auprès des mdsi de votre ville. Cet organisme est là pour vous renseigner et vous aider dans vos démarches: Caf, litiges, droits, écoute... 

   ARRÊTER DE CULPABILISER   


Mon papa me disait toujours, qu'il s'agisse de la vie ou de l'amour que tout était comme un pansement collé sur la peau, plus vous mettez du temps à le décoller plus cela fait mal.
Je me répète sans cesse cette petite phrase quand cela ne va pas et je me dis qu'il a raison, que ça ne sert à rien de se morfondre mais qu'il faut agir. Cela fait mal sur le coup mais le positif ne peut que sortir de toutes ces difficultés.

   NE PAS S'OUBLIER   


Il y a deux ans, j'avais écrit dans un carnet la liste de toutes les choses que je voudrais faire. Des choses accessibles ou des rêves plutôt fous. Quelques mois plus tard, j'avais retrouvé cette liste et j'avais enfin la satisfaction de pouvoir rayer certaines de ces choses.
Bien sur j'avais peut-être rayé "aller chez le coiffeur" ou "manger un cheesecake au Starbucks" mais au moins j'avais pris le temps de faire toutes ces petites choses pour moi.

Le sport est aussi un bon moyen pour ne pas s'apitoyer sur son sort et donne vraiment confiance en soi. Je pense d'ailleurs que si je n'avais pas commencé le running il y a deux ans, j'aurais mis beaucoup plus de temps à aller mieux.

Si vous ne faites pas de sport et que cela vous parait impensable de vous y mettre, j'ai rédigé un article sur le sujet.

   CROIRE EN L'AVENIR ET AGIR   


La vie n'est pas une fatalité. Nous ne sommes pas condamnés à traverser QUE des périodes difficiles. Parfois on a l'impression que le tourbillon de la lose est collé à nous comme une vieille mycose à un ongle (ouais, tu vois de quelle pub je parle?) MAIS la vie ce n'est pas que ça et cela ne tient qu'à nous de changer les choses.


♢♢♢

Arrêtons de nous flageller et faisons ce que l'on peut, à notre rythme.

D'ailleurs, je conclurais en citant Marie du blog Une chic fille qui parle un peu de tout cela dans son dernier billet. Je vous invite à le lire tant j'aime sa justesse et sa façon d'écrire sur le sujet.


Mon combat contre le Coca

lundi 24 avril 2017

mon combat contre le coca slow diet slow life blog

On dirait pas un titre Closer? Oui mais voilà, il fallait bien un titre choc pour vous parler de mon addiction au Coca Cola.

Pour la petite histoire, quand j'étais petite, ma mère ne nous achetait pas du tout de Coca, je me souviens qu'elle en achetait vraiment occasionnellement lorsque nous avions des repas de famille par exemple.
Quand j'ai eu mon bac et que j'ai quitté le cocon familial pour vivre ma vie d'étudiante, j'ai commencé à faire mes courses et donc à m'acheter du Coca. Ma consommation a grimpé en flèche si bien que d'un verre de Coca par ci par là, je suis passée à 1,5L tous les deux jours.
Quand j'étais en prépa, alors que mes camarades de classe buvaient des litres de café c'était au Coca que je carburais. À cette époque, je ne me rendais pas du tout compte que je devenais accro puis dix ans après j'en arrive au point où je me dis qu'il faut vraiment que j'arrête.  

Aujourd'hui même s'il y a encore pas mal de choses dans ma vie qui vont à contre sens de ma démarche minimaliste (mon travail par exemple) je me dis qu'il y a des choses que je peux réellement changer. Arrêter de consommer du Coca est pour moi un vrai défi comparable à une personne qui souhaiterait arrêter de fumer. 

Les raisons principales qui me poussent à arrêter de boire du Coca Cola:


  • Le Coca n'est pas bon pour la santé
  • Le Coca coûte cher 
  • Le Coca est extrêmement polluant

Le Coca n'est pas bon pour la santé


Ce n'est un secret pour personne, le Coca comme tous les autres sodas fait grossir. En plus d'être ultra sucré (piqûre de rappel: 1 canette = 7 morceaux de sucre tandis qu'une bouteille de 2l = 42,5 morceaux de sucre!), les gaz qu'elle contient contribuent à faire gonfler le ventre.
Le Coca est également un poison pour la bouche puisque son acidité provoque le développement de nombreuses caries, sans oublier le risque de déchaussement.
En plus de tout cela, le Coca provoque des insuffisances rénales (calculs rénaux, déshydratation...). Il favorise également les problèmes osseux et serait aussi la cause d'un tas d'autres intolérances. 

Je me souviens avoir été choqué en regardant ce reportage lorsqu'un ancien employé d'une usine Coca expliquait qu'un jour il avait vu un bidon tomber au sol. Le liquide avait complètement "rongé" la peinture en quelques secondes. Je n'imagine même pas ce que cela provoque dans mon ventre...

Le Coca coûte cher


Voici un petit calcul de ce que je dépense à l'année pour "mon" Coca.
Un pack de 6 canettes = 2,54€ / semaine.
Sachant qu'il y a 4 semaines dans un mois: 10,16€ minimum par mois. Et je ne compte pas ici les canettes que je peux acheter entre midi et deux ou pendant ma pause au travail...
On va dire que je dépense près de 150€ par an pour ma consommation de Coca. Si je me souviens de tous les frigo pack que j'achetais il y a quelques années, je n'ose même pas imaginer combien j'ai dépensé!

Ce budget est sans doute moins important que celui d'un fumeur par exemple mais tout de même... Quand on sait que cela fait environ dix ans que j'en consomme presque tous les jours, j'aurais pu m'offrir un beau voyage !

Le Coca est extrêmement polluant


En plus de me pourrir la santé, le Coca est l'un des produits les plus polluants dans ma maison. Je m'oblige à acheter des canettes pour limiter ma consommation, sauf que les canettes sont des déchets considérables bien qu'elles soient recyclables à l'infini (encore faut-il bien les recycler).

Et si je parle à l'échelle mondiale... cela fait peur puisque la production d'aluminium est responsable de déforestation, de rejets de boues toxiques et d'émissions de fluor nocives pour la végétation.
À cela s'ajoute les ravages que provoque l'industrie du Coca au Mexique ou au Sri Lanka où la rivière Kelani véritable source d'eau potable qui a été empoisonnée par le groupe ou encore le fait que Coca fasse partie des dix plus grosses industries à émettre le plus de gaz à effet de serre.

Boire du Coca, c'était un peu participer et cautionner tout cela... 


Mes solutions pour arrêter:

  • Ne pas en acheter lorsque je fais les courses.
  • Si j'en ai réellement envie, alors je me fais plaisir lorsque je vais au restaurant par exemple. (Notez qu'en 15 jours cela n'est pas arrivé)
  • Si j'ai du Coca à la maison, je ne le mets pas au frais. Ce qui rend cette boisson addictive est le plaisir que nous avons à la boire fraiche. Essayez de boire du soda qui n'est pas frais, surtout du Coca, vous verrez la différence.
  • Je compense mes envies de boissons "funky" en faisant mes propres boissons: Ice tea ou citronnade maison. Si vraiment je n'arrive pas à m'en passer je peux tester le kéfir de fruits dont parle Béa Johnson dans son livre Zéro déchet.
  • Se brosser les dents après chaque repas ou dès que je sens l'envie arriver. Avez-vous déjà bu du Coca en ayant encore le goût du Dentifrice? 
  • J'ai cette curieuse habitude d'avoir envie de Coca lorsque je mange du chocolat. J'ai la chance de ne pas en raffoler mais si je mange un gâteau ou quelque chose ayant goût de chocolat, vous pouvez être sûres que je vais aussitôt avoir envie de coca. Du coup, cela me fait une raison de plus pour ne pas manger de chocolat ! 

♢♢♢

Voilà donc 15 jours que je n'ai pas bu de Coca et je pense que je suis sur la bonne voie! Et vous, êtes-vous accro à une boisson ou un aliment? Comment avez-vous fait pour vous en passer ou pour le consommer plus raisonnablement?

Comment se (re)mettre au sport?

vendredi 31 mars 2017

astuces healthy fitness


Hello!

Je reviens enfin par ici. Je suis comme ça, je crois que ce qui fait ce blog est que j'ai toujours besoin de "partir" pour tester de nouvelles choses et revenir pour vous en parler.

Aujourd'hui donc nous allons parler sport!


Je vous en parlais dans cet article, depuis un an et demi on peut dire que j'ai un peu laissé tomber mes habitudes sportives au profit de mon plaid et de mon abonnement Netflix. Oui mais voilà, à un moment je me suis rendue compte que la trentaine approchant, il fallait vraiment que je m'y remette avant de devoir tout reprendre à zéro (et de voir la barrière de corail s'installer définitivement sur mes cuisses).

L'idée de cet article est donc de vous proposer des astuces et des conseils pour se remettre au sport et de le pratiquer de manière régulière.


running instagram

Se lancer à son rythme


Aujourd'hui, nous sommes bombardées d'images sur les réseaux sociaux, de personnes qui partagent leurs stats sur Insta (et moi la première) et dont le parcours nous laisse rêveurs. Quand j'en vois certaines c'est vrai que je me dis qu'elles sont vraiment balaises! Mais j'oublie aussi parfois que tout ce travail, ces performances n'arrivent pas d'un coup!

L'important est avant tout de se lancer. Inutile de faire cinq entrainements par semaine de manière ultra intensive si c'est pour vous dégouter au bout de quinze jours ou vous blesser. Allez-y petit à petit, fixez-vous des objectifs et soyez fières de chaque étapes passées. Prenez aussi le temps de choisir votre sport et d'en tester plusieurs.


inspirations et motivation se remettre au sport

S'inspirer


Je vous avez parlé de mon tableau des rêves. Aujourd'hui encore, il est à la fois mon fond d'écran d'ordinateur et de téléphone. Inconsciemment je crois que cela fonctionne plutôt pas mal sur moi. Je vois plusieurs fois par jour cette photo d'une fille qui fait du yoga, cette assiette de fruits et je ne suis toujours pas lassée.
J'ai également créé un tableau pinterest avec des photos qui m'inspirent sportivement parlant, j'ai également commencé à suivre des filles comme vous et moi qui se sont mises au sport. J'ai aussi commencé la lecture La magie du running de Anne qui est vraiment ultra motivant.

Trouver le temps et s'organiser


Nous avons tous de bonnes raisons de ne pas nous y mettre, un travail, les enfants, la fatigue, le temps, le manque de motivation... mais je me dis que ces personnes qui font du sport ont une vie comme tout le monde. J'en croise beaucoup qui vont courir le matin quand j'embauche à 7h comme d'autres lorsque je débauche à 21h. Je ne connais pas ces gens-là mais je suis certaine qu'ils n'ont pas plus de temps que d'autres.

Tous les dimanches je note mon planning dans mon agenda. J'essaie de caler mes séances à la salle de sport lorsque je quitte mon travail, j'emporte mes affaires avec moi comme ça je n'ai pas l'excuse de devoir repasser par la maison. Puis j'organise mes sorties running sur mes jours de repos et/ou quand ma copine de course est dispo. Pour tout ce qui est training à la maison, il est assez facile de trouver 30 à 40 min pour faire mes exercices.

Ne pas être seule


Votre envie de vous y mettre ne concerne souvent que vous. On souhaite se mettre au sport pour être en meilleure forme, pour perdre quelques kilos pris durant l'hiver, pour se sentir "sexy" ou pour faire comme tout le monde (après tout cela peut être aussi une source de motivation!)... peu importe la raison, celle-ci est personnelle mais reflète également une envie de changement et c'est ça qui est important!

Pour rester motivée, je n'ai rien trouvé de mieux que de le crier à la terre entière. En en parlant aux autres cela me pousse à prouver que je peux tenir.
Les réseaux sont aussi géniaux pour rester motivée, vous pouvez rejoindre des groupes sur Facebook également pour partager vos appréhensions, vos questions et autres petites victoires.

Prendre soin de soi


Je suis ultra dure avec moi même, cela fait presque trois mois que j'ai commencé un rééquilibrage alimentaire et presque deux mois que j'ai repris le sport de façon régulière (environ 5x par semaine) et malgré ça je ne vois aucun changement. Ce que je vois dans le reflet du miroir ne me plait pas et pourtant je sais que je commence un travail qui prendra du temps. Alors j'ai viré ma balance et j'ai aussi changé de miroir et j'ai aussi trouvé d'autres astuces pour me sentir mieux.

Je prends le temps de me masser le soir, de me démaquiller, de faire des gommages... l'important est de se "reconnecter" avec son corps. Le sport même si c'est parfois de la torture doit être associé à quelque chose qui fait du bien autant sur le physique que le psychique.

Vous pouvez également vous motiver en choisissant une tenue de sport que vous trouvez jolie. Décathlon propose de super vêtements techniques à des prix vraiment minis.

Tenir un carnet de bord


Tenir un carnet de bord et un bon moyen de garder une trace de votre parcours. Vous pouvez y noter:

  • vos plannings de sport
  • vos statistiques
  • vos mensurations
  • vos impressions
  • vos repas
  • vos objectifs
  • etc...
Vous pouvez faire de ce journal un cahier de motivation pour être fière de ce que vous êtes en train d'accomplir. Vous pouvez également y coller des photos inspirantes, des citations, des photos "avant-après".

Il n'est pas facile de se lancer mais le sport peut vite devenir une routine agréable et on me le répète souvent assez sur Insta, l'important est de s'être bougée les fesses, même si ce n'est que pour 30 min.

♢♢♢

Voilà j'espère que cet article vous aura donné quelques pistes pour vous y remettre. N'hésitez-pas à partager dans les commentaires votre petite expérience et vos conseils!

Slow Diet: mes recettes

jeudi 2 mars 2017

recettes rééquilibrage alimentaire gourmandes

Comme je vous l'expliquais dans un précédent article, j'ai commencé début janvier mon rééquilibrage alimentaire tout en reprenant le sport petit à petit. 
Aujourd'hui, j'avais envie de partager avec vous mes recettes healthy que je poste la plupart du temps sur mon compte Instagram. (Pour celles qui auraient envie de suivre mon évolution cela se passe là-bas! ☞ @theweeklyplanner).

Ce sont des recettes ultra simples et rapides, idéales pour vos pauses déjeuner au travail. J'espère que celles-ci vous plairont!

recette healthy rééquilibrage alimentaire

ROULEAUX DE PRINTEMPS

Il vous faut:

  • des galettes de riz
  • des crevettes
  • des vermicelles de haricot mungo
  • feuilles de menthe et de coriandre
  • des légumes (champignons noirs, soja, poivrons, carottes...) vous pouvez aussi utiliser une poêlée wok dispo au rayon surgelé.
  • Vous pouvez mettre une feuille de salade iceberg (j'avais oublié d'en acheter pour ma recette)

Pour la préparation, faire cuire les à casserole les vermicelles pendant 5 min puis égouttez-les.
Trempez les galettes dans de l'eau chaude pour les rendre "molles".
Étalez-la puis rajoutez tous les ingrédients.
Enroulez puis recommencez.
Placez au frigo pendant deux bonnes heures minimum.

Vous pouvez les manger avec une sauce nuoc mam, aigre douce ou soja selon vos goûts!


CLUB SANDWICH

Il vous faut (pour une tartine):

  • 1 c à s de son de blé
  • 2 c à s de son d'avoine
  • 1 oeuf
  • 1 c à s de fromage blanc 0%

Mélangez tous les ingrédients dans un tupper en verre rectangulaire puis faites chauffer au micro-ondes pendant 2 min. Laissez refroidir. Faites une autre galette. Recommencez.
Une fois que vous avez vos deux tartines vous pouvez composer votre sandwich.

J'avais tartiné un côté de mon pain de fromage frais 0% et sur l'autre un peu de moutarde au miel. J'ai ensuite composé mon club d'une tranche de poulet et de quelques oignons fris. 

Vous pouvez rajouter de la salade, des tomates, du concombre...

Ensuite vous pouvez faire chauffer votre club au toaster (ou machine à croque monsieur) ou bien au four.

recettes rééquilibrage alimentaire gourmandes

TARTINES ET CAROTTES RAPÉES

Il vous faut (pour une tartine):

  • 1 c à s de son de blé
  • 2 c à s de son d'avoine
  • 1 oeuf
  • 1 c à s de fromage blanc 0%

Comme pour la recette du club sandwich, procédez de la même manière pour faire votre tartine.
Vous pouvez ensuite la faire griller au four ou au grille pain pour lui donner un petit côté croustillant.
Tartinez-là de fromage frais ail et fines herbes à 0% puis déposez quelques lamelles de truite fumée.

Pour les carottes vous pouvez les raper. Pour aller plus vite, j'ai utilisé un économe. Ensuite rajouter un filet de citron, quelques feuilles de coriandre, sel, poivre puis placez au frais.

recettes rééquilibrage alimentaire variante salade caesar

SALADE GOURMANDE AU POULET PANÉ

Il vous faut:

  • de la roquette
  • du roquefort
  • des olives
  • quelques tomates cerise (j'expliquais sur Instagram qu'elles ne sont pas de saison mais que j'adore ça. Mea culpa)
  • quelques champignon de Paris
  • une escalope de poulet
  • de la levure diététique
  • un jaune d'oeuf

C'est une salade toute simple mais le fait de paner le poulet rajoute un côté ultra gourmand à la salade. Pour le paner c'est tout simple. Découpez en lamelles ou cubes votre poulet puis trempez-les dans le jaune d'oeuf puis dans la levure diététique. Faites cuire vos "nuggets" à la poêle. Composez votre salade et rajoutez un filet de crème de balsamique.


THÉ GLACÉ 

Il vous faut pour environ 1,5l:

  • de l'eau
  • 2 sachets de thé vert (le thé noir est beaucoup trop fort selon moi)
  • un citron ou jus de citron
  • du sirop de pêche allégé

Faîtes bouillir l'eau puis dans votre carafe faîtes infuser les sachets de thé pendant une heure environ.
Rajoutez ensuite un bon filet de jus de citron et un peu de sirop de pêche (ce n'est pas nécessaire mais grâce au sirop j'obtiens vraiment un gout de Ice Tea). Placez au frigo pendant 3 bonnes heures.

✖ Vous pouvez retrouver mes autres recettes ici.


♢♢♢

J'espère que ce premier article de "recettes healthy" vous aura plu. Si vous avez d'autres suggestions d'articles sur le sujet (planning, liste de courses, routines ou autres) n'hésitez-pas à m'en faire part dans les commentaires ou sur les réseaux!

Encombrement: comment l'éviter?

mardi 28 février 2017

réduire le désordre et éviter l'encombrement
Pinterest


Bien que je pensais avoir réalisé un bon désencombrement après ma lecture du livre "La magie du rangement" de Marie Kondo, j'ai parfois l'impression qu'il y a encore tout un tas de petites choses qui sont passées à la trappe et dont je me débarrasse encore aujourd'hui.

Voici quelques astuces testées et approuvées pour éviter que le désordre ne s'installe à nouveau dans votre maison.  

IN & OUT


Dans un précédent article, je vous expliquais que selon la méthode STREAMLINE de Francine Jay vous pouvez éviter le désencombrement en gardant l'une de ces règles en tête: un objet dedans, un objet dehors.

Je ne sais pas si Margot du blog You Make Fashion, s'en était inspirée mais elle nous raconte dans une ancienne vidéo (que je n'arrive pas à retrouver...) comment justement elle fait régulièrement le vide dans sa garde-robe en utilisant cette méthode toute simple: j'achète, OUI mais je remplace. (Retrouvez son article ici)

♥ On s'inspire!

Kenza et Margot, nous donne leurs astuces pour vendre et alléger sa garde-robe dans cette vidéo.

AU FUR ET À MESURE


Je suis une procastrinatrice qui cherche à se repentir car j'ai bien compris que c'était cette flemme et cette capacité à tout remettre à plus tard qui me plongent dans un capharnaüm sans nom.
Alors même si parfois c'est dur, j'essaie de me fixer des automatismes dans ma tête en me disant "tout ce que je sors, je le range aussitôt". 
Le grille pain n'a pas besoin d'être sur le plan de travail toute la journée alors que je ne l'utilise que le matin quand j'ai le temps de petit déjeuner, ma serviette de toilette mouillée ne séchera pas par magie posée sur le lit etc...

Un peu de rangement 10min par jour est toujours mieux que 3h le dimanche soir.


LA BOITE À DÉSENCOMBREMENT


Dans chacune des pièces de votre maison, utilisez une boite ou une panière pour y stocker les objets dont vous n'avez plus l'utilité. Mettez-les en stand by dans un coin de la pièce et déposez-y les objets. Si vous ne reprenez pas les objets qui s'y trouvent alors vous pouvez vous en débarrasser (les vendre, les donner, jeter) définitivement.

J'ai commencé à utiliser cette méthode il y un mois et je me rends compte qu'elle m'aide vraiment à désencombrer. Cette technique permet également d'éviter ce qu'on appelle le "bazar organisé" aka la technique du je-fourre-tout-dans-un-placard-et-ça-passe-crème.

Le plus est d'utiliser une belle panière ou boite, comme ça ça ne fait pas tache dans votre décor et cela ne vous agace pas de voir tous les jours "votre sac à bazar". 

♥ Mon article comment réduire le stress visuel

astuces désencombrement
panière Maison du Monde -19,99€


LE GRAND MÉNAGE DU PRINTEMPS

(à renouveler à chaque saison)

Chaque saison apporte sa promesse de changements, de projets, de voyages peut-être ou de vacances. Quand je pense au printemps qui arrive, je me vois passer mon dimanche en famille à l'océan, les premiers pique-nique. Au travail c'est aussi une grande période de changements et de renouveau, tout cela est super inspirant. 
Faire le grand ménage c'est un peu comme tirer un trait sur la saison qui vient de s'écouler et repartir du bon pied, un peu comme une thérapie. On garde aussi l'idée que ce ménage est un moyen d'apporter de bonnes énergies et des ondes positives. (Vous voyez je vais bientôt parler Feng shui si ça continue!)

♢♢♢

Et vous, quelles sont vos astuces pour en finir avec le bazar? 

Pourquoi le minimalisme me fait-il du bien?

vendredi 24 février 2017

minimalisme - simplicité volontaire - bien-être


Vous le savez, j'en ai fait l'un de mes sujets principaux sur le blog, le minimalisme m'attire, m'intrigue et me passionne vraiment. J'avais déjà essayé de m'y intéresser il y a peut-être six ans lorsque j'avais lu le livre "l'Art de la simplicité" de Dominique Loreau. Mais bien que ce livre soit vraiment intéressant, le livre n'a pas été un déclic comme l'a été La magie du rangement de Marie Kondo.

Je trouve qu'i était intéressant un peu plus de six mois après la création de ce blog de vous expliquer en quoi le minimalisme me fait du bien aujourd'hui?

JE FAIS DES ÉCONOMIES


J'évoque souvent le sujet de l'argent sur le blog (retrouvez mes articles ici ou encore ici) et depuis que je m'intéresse au minimalisme mon compte en banque se porte pour le mieux. Avant j'avais tendance à être toujours ric rac, à utiliser tous mes tickets restaurants au bout de quinze jours, à stresser tout le temps...
Désormais je ne dépense plus mon argent dans des choses inutiles. Lorsque je m'achète quelque chose, c'est vraiment pour une question de besoin ou pour renouveler un objet, un vêtement trop vieux ou abimés ou lorsque j'ai un vrai coup de coeur (par exemple un miroir, une lampe pour notre appartement, un beau vêtement pour ma fille...).
Je ne suis pas plus malheureuse qu'avant, bien au contraire. J'apprends à chérir mes biens et je ne suis plus du tout tentée en permanence et peut-être que je pourrais enfin penser à partir en voyage!

J'AFFUTE MES GOUTS


Que ce soit en matière de décoration, de mode ou même au niveau de l'alimentation et des produits du quotidien, le minimalisme m'a aidé à revoir mes priorités et à savoir ce dont j'avais réellement besoin.
Désormais je ne me demande plus "de quoi je dois me débarrasser?" mais plutôt "de quoi ai-je besoin?". En pensant de cette façon je me suis rendue compte que j'étais envahie d'objets dont "la société me persuade que je dois avoir" alors que concrètement je n'en ai pas du tout l'utilité. L'exemple le plus flagrant est encore pour la cuisine, pourquoi ai-je besoin de 3 moules à tartes alors qu'un seul en inox peut me suffire? 
Même constat dans ma salle de bain où j'avais des tonnes de produits alors que je ne suis pas du tout du genre à passez trois heures tous les matins à me faire un super smocky ou un brushing de la mort. D'ailleurs je compte encore me débarrasser d'autres produits comme les vernis que je collectionnais de toutes les couleurs alors que je ne porte que des vernis dans les tons rouge ou noir.

JE ME SENS PLUS LÉGÈRE


Des fois je me planifie des moments où je vais faire le tri - généralement quand mon copain regarde le foot à la télé - et j'adore ce moment. Je ne vois plus du tout cela comme une corvée mais au contraire comme un moment où je me recentre sur mes priorités et je peux passer trois heures enfermée sans me rendre compte du temps qui passe.
Le désencombrement a vraiment un effet déstressant sur moi et - pour être une personne qui a du mal à s'endormir - un pouvoir relaxant. 

JE GAGNE EN CONFORT DE VIE


Je ne passe plus des heures à chercher les choses, je passe moins de temps à m'habiller, à faire le ménage... J'ai encore beaucoup de tri à faire au niveau du linge de maison, des vêtements et des chaussures mais petit à petit j'arrive à me délester de toutes ces choses. En plus j'y gagne vraiment au change puisque je passe beaucoup moins de temps à faire les lessives. Mon prochain objectif avec le printemps qui arrive est de composer ma première vraie capsule wardrobe.

J'AI ENVIE D'APPRENDRE ENCORE PLUS


Lorsque vous vous plongez dans le minimalisme (ou simplification volontaire) vous vous surprenez à vous intéresser à d'autres sujets qui vous semblez "lointain" ou "trop compliqué", pour ma part en tout cas.
Même si ma famille a toujours été du genre à recycler, cultiver ses fruits et légumes, faire ses propres bocaux, vêtements ou autres... (je vous en parlais ici) je dois dire que j'ai pensé -surement toute ma vie- du genre "ce n'est pas parce que je vais changer mes habitudes que cela va changer le monde". 

Aujourd'hui, je suis pleine de bonnes volonté. Alors oui c'est difficile de changer ses habitudes mais ce n'est pas en faisant rien qu'on fera changer les choses. Alors on peut commencer par ne plus utiliser de cotons ou même du sopalin, acheter bio ou en vrac, faire son propre compost... La simplification volontaire est à la portée de tous et permet vraiment de se sentir mieux, plus heureux et épanouie, j'en suis persuadée.

♢♢♢


Est-ce que le minimalisme vous attire? Si vous l'appliquez déjà qu'est ce que cela vous a apporté dans votre vie?

Slow diet: je m'y mets!

mardi 21 février 2017

mes conseils et astuces pour démarrer un rééquilibrage alimentaire
source: Billabong

Bonjour!

Certaines lectrices me suivaient déjà à l'époque où j'avais le blog Marose et se souviennent sans doute de cette période où je me suis lancée dans un rééquilibrage alimentaire. C'était début 2015.
Une petite piqûre de rappel s'impose pour en parler de nouveau aujourd'hui.

La prise de conscience: 1er épisode


Début 2015 donc, je prends conscience que je ne m'occupe pas vraiment de mon corps et qu'il reflète beaucoup trop le mal-être que je ressens à ce moment. Je traverse une période assez difficile et j'ai beaucoup de mal à m'en sortir. 
Je ne me fais pas aider pour autant mais je me dis qu'une meilleure hygiène de vie ne peut m'être que bénéfique. Je me lance à fond dans un rééquilibrage alimentaire mais également dans le running de manière plutôt assidue. 

Je kiffe, j'adore ça. Chaque pallier que je franchis me rend fière de moi. Je cours presque 5x par semaine et m'oblige à faire des pauses pour ne pas me "dégouter" et je sens enfin que mes efforts portent leurs fruits.

En août 2015, j'ai atteint mon objectif de poids, sans vraiment m'en rendre compte. Parfois je revois des photos où je me dis "waouh j'ai jamais eu de jambes aussi fines de toute ma vie!".

Et puis j'ai trouvé un nouveau job, j'ai quitté la maison familiale au bord de la mer pour retourner en ville. Je n'ai pas encore de chez moi du coup mes vieilles habitudes reviennent au niveau de l'alimentation même si je continue encore de courir 2 ou 3 fois par semaine.

rééquilibrage alimentaire slow diet résultats

ÉTÉ 2015


Puis je rencontre mon amoureux et là c'est le grand n'importe quoi. En même temps que l'hiver s'installe je perds mes habitudes alimentaires ET ma motivation sportive. Je m'en veux beaucoup et surtout je m'en veux d'être aussi faible et influençable quand on me propose de diner à l'extérieur ou de se faire livrer. Au niveau de mon corps ben... c'est pas joli joli non plus et c'est comme ci je devais tout reprendre à zéro.

La prise de conscience: 2ème épisode


L'année suit son court, je suis mutée, je ne passe plus ma vie dans les transports en commun et ça me change la vie. Ma fille ne s'arrête pas de grandir et le travail m'empêche de profiter d'elle autant que je le souhaiterais, nous décidons d'acheter un appartement, on ne trouve pas tout de suite mais on fini par déménager dans un appartement qui plait à toute la famille. Je me lance dans cette nouvelle aventure de blog, ça me plait et en parallèle j'attends le mois de janvier avec impatience. Tout va mieux dans ma vie, dans ma tête c'est un peu le début du bonheur comme dirait la pub.

Et donc maintenant que tout va bien, il ne me manque plus qu'une seule chose. Ce corps que je rêve d'avoir et ce mode de vie auquel j'aspire. L'an dernier j'avais d'ailleurs entrepris un premier défi en terminant le cultissime programme de Sonia Tlev, le top body challenge et j'avais vraiment vu des changements sur mon corps. Le souci que j'ai eu est que bien que je me musclais j'avais l'impression de travailler sur une base trop "fat" et cela ne me plaisait pas tellement. Vous voyez ce que je veux dire?

Aujourd'hui, je sais que j'ai réussi à m'y tenir une fois alors pourquoi pas deux? Cette fois-ci je ne veux rien lâcher! Et je trouve que l'écrire ici c'est déjà un peu m'obliger à m'y tenir. (Puis peut-être que l'on pourrait se motiver à plusieurs d'ailleurs!)

Slow Diet, rééquilibrage alimentaire... késako? 


Ce qu'on appelle slow diet est un rééquilibrage alimentaire qui consiste à revenir à une alimentation plus seine, plus équilibrée et plus diversifiée. En commençant un rééquilibrage alimentaire on oublie tout ce qui est junk food (même si on peu se faire plaisir de temps en temps), sucres raffinées, fritures en tout genre et cie.

Quels sont mes objectifs?

  • Tout d'abord je souhaite vraiment changer mes habitudes alimentaires. Celles-ci ont changé depuis quelques mois mais il m'arrive encore de craquer pour de la junk food. Le seul point positif est que comme c'est beaucoup plus rare, on préfère se faire livrer de vrais burgers, je ne culpabilise plus et je savoure plus l'instant.
  • Je souhaite m'affiner comme sur les premières photos. Sans que je m'en rende compte je faisais un 36 (truc qui ne m'était jamais arrivé avant) et je rentrais dans tous mes pantalons sans avoir l'impression d'être une paupiette.
  • Je ne souhaite pas devenir une "fit girl", loin de moi l'idée d'avoir des muscles hyper saillants, un dos ultra dessiné etc... De toute façon je pense que je n'aurais jamais le mental d'une fit girl mais je veux simplement être plus tonique et gagner en fermeté.
  • Mon objectif principal est aussi de gagner en confort de vie: bien dormir, être moins malade, se sentir mieux dans mes vêtements...
  • J'aimerais reprendre le sport comme avant. Mes sorties running me manquent vraiment beaucoup et j'aimerais bien aller à la salle plus souvent (et pas quand je reçois un mail type "vous nous manquez, ça fait longtemps que vous nous avez pas rendue visite"... ouais ça va hein!)
slow diet rééquilibrage alimentaire avant

FÉVRIER 2017


Où j'en suis aujourd'hui?


J'ai vraiment commencé mon rééquilibrage alimentaire il y a un mois, mais comme je sortais l'hôpital, je n'ai pas pu faire de sport ni avoir d'activités quelconque (marche etc) pendant un mois. Du coup ce premier mois de rééquilibrage ne se voit pas encore sur mon physique.
Cependant, j'ai profité de cette période pour vider mes placards (comme je vous le disais dans cet article) afin de pouvoir bien commencer cette slow diet.

Quelques astuces pour démarrer votre slow diet

  • Boire beaucoup d'eau. Je pense que je ne bois pas assez d'eau en temps normal et en plus je suis beaucoup trop accroc au Coca. J'ai décidé d'arrêter cette semaine (ça fait déjà 2 jours, youhouh!) car ma consommation est beaucoup trop catastrophique.  Pour remédier à cela, je fais mon propre thé glacé et je bois plusieurs thés et infusions par jour (je vous parlais de mes infusions préférées pour garder la ligne: ici). Je ne me rends pas compte mais de cette façon je bois mon cotât d'eau tous les jours.
  • Pimper ses assiettes. Je dois être relou pour ceux qui me suivent sur Instagram mais en préparant mon repas, mon assiette puis en prenant la photo, ça rend vraiment ce moment particulier. Je ne mange pas juste pour manger et j'ai plaisir à manger l'assiette que je viens de préparer.
  • Faire ses courses à l'avance. C'est plutôt logique et ça vous aidera à bien préparer votre semaine et à limiter les tentations. N'oubliez-pas aussi de prévoir des encas et autres petits trucs si vous avez tendance à grignoter (amandes, noix de cajou non salées, fruits, légumes à croquer (carottes, chou, radis..).
  • On se bouge même un peu. On oublie les ascenceurs, on préfère se déplacer à pieds ou à vélo. Il est aussi plus conseillé de faire plusieurs petites séances de sport intensives plutôt qu'une grande séance de sport par semaine. 
  • On limite sa consommation de viande, on évite d'ajouter des matières grasses pendant la cuisson et on fait attention à ne pas manger trop sucré.

Retrouvez mon carnet de bord sur Instagram @theweeklyplanner et d'autres inspirations healthy sur mon Pinterest.


Voilà, je pense avoir fait le tour pour ce premier épisode "slow diet". Je vous en parlerais au fur et à mesure de l'avancement vers ce mode de vie et des résultats qui j'espère seront positifs.

♢♢♢

Avez-vous déjà fait un rééquilibrage alimentaire? Qu'en pensez-vous? Avez-vous d'autres astuces à partager ici?

Ma recette de cheesecake allégé

lundi 20 février 2017

recette de cheesecake allégé

Hello!

Depuis quelques temps maintenant, j'essaie de vider les placards de la cuisine pour repartir du bon pied niveau courses (achat en vrac, produits bio et sains...) et je vous l'avoue, c'est pas gagné.
Du coup en faisant le tri dans mon placard "sucré", j'ai découvert un paquet de speculos que j'avais acheté en prévision de faire un cheesecake. Ainsi, dans un élan soudain de motivation, je me suis dit "allez je tente un truc!

Je me suis inspirée de la recette que je connaissais déjà et je l'ai adapté aux produits que j'avais dans ma cuisine. Le résultat était vraiment bon. J'ai d'ailleurs préféré utiliser un moule à muffins pour avoir des portions pour toute la semaine et éviter le gaspillage de le bouffer en entier devant Enquêtes criminelles. (Vous pouvez aussi utiliser des petits pots en verre style crème caramel et cie)

NB: dans "allégé" j'entends par là que ma recette est plus light que la recette de base et moins lourde que tous les cheesecakes industriels que j'ai pu gouter. 

   LES INGRÉDIENTS (pour 9 pots)   


  • 300g de fromage blanc
  • une dizaine de biscuits speculos
  • 3 carré frais 0%
  • 2 oeufs
  • 1 c à s de Maïzena
  • environ 3 c à s de sucre glace
  • 1 zeste de citron

   PRÉPARATION   


  1. Préchauffez le four à 180°c
  2. Passez au mixeur les biscuits. Comme le spéculos est un biscuit assez "gras" vous n'aurez pas besoin de rajouter de beurre (MAIS si vous décidez de réaliser cette recette dans un moule classique, je ne suis pas certaine que le biscuit seul reste bien compact)
  3. Remplissez le fond de vos moules avec les miettes de spéculos. Puis aplatissez avec une cuillère.
  4. Battez les blancs en neige.
  5. Dans un autre saladier mélangez le fromage blanc, le fromage frais, le sucre glace et la Maïzena. Rajoutez les jaunes d'oeuf.
  6. Rajoutez les blancs en neige à cette préparation, puis le zeste de citron.
  7. À l'aide d'une cuillère versez la préparation dans chaque moule.
  8. Enfournez pendant 40min à 180°C.
  9. Laissez refroidir puis placez au frais pendant 1h.


Et voilà!

Des idées pour un mariage zéro déchet*

mardi 14 février 2017


(*presque)

Hello!

Aujourd'hui, en cette journée de St Valentin, je reviens avec un sujet qui me fait rêver: le mariage. Oui mais par n'importe quel genre de mariage. J'aimerais aborder ici des articles en relation avec le zéro déchet et tout ce qui touche au DIY, toujours dans un souci esthétique mais surtout économique.
C'est vrai, pourquoi dépenser des fortunes dans un tel événement alors que vous pouvez réduire certains postes de dépenses sans que cela ait d'incidence sur ce joli jour? Car oui je pense vraiment que cela soit possible!

Pour le premier article de cette série, je me suis perdue sur Pinterest et sur internet à la recherche d'idées et de diy déco presque zéro déchet.

Alors attention! J'ai également fait ces recherches en fonction de mes goûts et de mon envie d'un thème "boho"/"écolo-chic". À vous ensuite de vous laissez inspirer!



   La liste anti zéro-déchet du mariage   



  • la vaisselle jetable
  • les serviettes jetables
  • le plastique, c'est pas fantastique
  • la décoration en papier ou en tissu dont on ne peut pas se resservir
  • les bougies chauffe-plat 
  • le jeté de confettis
  • le lancé de ballons / de lanternes
  • tout ce qui est nourriture industrielle
  • la liste de mariage
  • les faire-part et leurs enveloppes
  • une robe ou un costume made in china
  • les choses achetées spécialement pour le jour j (et dont vous ne vous resservirez pas, of course)

   Les idées qu'on garde sous le coude   

idées pour un mariage zéro déchet : recup diy inspirationsmariage zéro déchet, est-ce possible? diy recup et autres alternatives
  • Pour la vaisselle: vous pouvez écumer les vide greniers et les brocantes à la recherche d'assiettes, de couverts et de verres dépareillés.
  • Pour la décoration de table: vous pouvez utiliser des rondins de bois comme centre de table, dessous de plat ou autres. 
  • Vous pouvez aussi recycler des bocaux en verre et autres bouteilles comme vases pour les fleurs.
  • Pour les lampions: on recycle nos petits pots de yaourt ou des conserves dans lesquelles ont fait des trous pour laisser passer la lumière des bougies.
  • On oublie le jeté de riz pour préférer un jeté de confettis de feuilles séchées.
  • On préfère les matières nobles et brutes: telles que le lin, le bois, la porcelaine.

Vous pouvez retrouver toutes mes autres inspirations sur PINTEREST.

♢♢♢

Et vous, de quel genre de mariage rêvez-vous? Ou à l'inverse, êtes-vous plutôt anti-mariage?

© The Weekly Planner . Design by Fearne .